Réalisateur / Chef opérateur / Monteur

C'est au milieu des années 80 que je démarre ma carrière en créant « LES BAROODEURS », un collectif de vidéastes avec lequel je rencontre un gros succès en diffusant mes court-métrages et clips video dans les soirées parisiennes branchées. Je deviens vite réalisateur de clips, d’habillages et de vidéos corporates : Rolex, Tag Heuer, Philips, Nokia… qui seront produites par Gedeon, Capa Drama, Première Heure, NovaProd, Nelka, View...

En 1994, lorsque les machines de montage virtuelles arrivent à Paris, je suis un des premier monteur à me servir de ces ordinateurs de montage que je ne vais pas lâcher pendant cinq ans. Je monte les films et les téléfilms du réalisateur Eric Woreth, et je participe aussi à la réalisation des émissions cultes de l’époque diffusée sur Canal+ : " L'oeil du cyclone ".

Début 2000, je décide de m’intéresser à cette fameuse révolution numérique de plus près. Le développement des films auto-produits me fait entrevoir une nouvelle forme d’expression révolutionnaire. Je m’équipe d’une caméra numérique et je réalise mes premiers films en auto-production. Travaillant comme un photographe indépendant, je réalise les reportages en assurant la photo et le montage.

En mai 2003 Canal+ me propose de développer un nouveau concept. Canal+ diffuse une première émission de 2 h 30 et forte de ce succès, dégage une case hebdomadaire, ouvrant ainsi son antenne à la libre expression " Les films faits à la maison " sont nés. J’ai réalisé depuis plus de 150 émissions de 13 et 26 minutes ayant le plaisir de programmer des films débridés, sans complexes, totalement inédits et présentés par Audrey Vernon et Charlie Mars.

En 2006, je lance un festival de films auto-produits dans le sud de la France à Mouans Sartoux : Le festival de Cinémabrut

 

En  2009 je rencontre une artiste Suisse TK Kim, avec laquelle je vais auto-produire et co-réaliser mon premier long métrage "Bang".